26 janvier 2022
  • Partager

La science infuse ! Un jeudi par mois la science au quotidien en partenariat Lacq Odyssée et UPPA

Derrière “La” science se cache une foisonnante diversité de connaissances, de pratiques, de disciplines. Des plus théoriques aux plus appliquées, les sciences et techniques sont aujourd’hui au cœur de nos sociétés et de nos existences. La médiathèque André-Labarrère propose, un jeudi par mois, de rencontrer les femmes et les hommes qui construisent au quotidien cet édifice commun, qui cherchent, questionnent, découvrent, inventent... Pour faire infuser les sciences dans nos esprits et dans nos vies.

Nom
La science infuse ! Un jeudi par mois la science au quotidien en partenariat Lacq Odyssée et UPPA

Adresse
Médiathèque André Labarrère, Place Marguerite Laborde, Pau, France

Téléphone
0547051000

Tarifs
Gratuit

Adresse email
mediatheques@agglo-pau.fr

Horaires
Lundi 13:30- 18:00 Mardi 10:00- 12:00 13:30- 18:00 Mercredi 10:00- 12:00 13:30- 18:00 Jeudi 13:30-18:00 Vendredi 10:00- 12:00 13:30- 18:00 Samedi 10:00-12:00 13:30- 18:00 Dimanche 10:00-13:00

Mardi 03 février - 18h | médiathèque André-Labarrère | Auditorium

Mardi 03 février - 18h | médiathèque André-Labarrère | Auditorium

L’oiseau, un compagnon en sursis par Henri Gourdin, écrivain et biographe, et le GOPA - groupe ornithologique des Pyrénées et de l’Adour

Une soirée consacrée aux oiseaux, à ceux qui les étudient, et à la triste éventualité de leur déclin. 

Le naturaliste Jean-Jacques Audubon (1785-1851), considéré comme le “père de l’écologie”, a observé, décrit et représenté la plupart des oiseaux d'Amérique du Nord, et dénoncé dès les années 1830 la destruction des espaces naturels du continent. Sa vie sera évoquée par son biographe, Henri Gourdin, à l’occasion de la réédition récente de textes d’Audubon (Scènes de la Nature, Le Pommier, 2021).

Le GOPA nous présentera également ses travaux depuis 20 ans sur les oiseaux de chez nous et les problématiques actuelles de conservation des oiseaux du bassin de l’Adour. On évoquera enfin les cas emblématiques du Grand Pingouin, disparu au XIXe siècle, et du Pic de Lilford, espèce endémique des Pyrénées menacée d’extinction. 

En partenariat avec Lacq Odyssée et Université des Pau et des Pays de l’Adour (UPPA)

Jeudi 17 Mars - 18h | médiathèque André-Labarrère | Auditorium

Jeudi 17 Mars - 18h | médiathèque André-Labarrère | Auditorium

1914-1918 : une guerre souterraine et ses conséquences environnementales par Daniel Hubé, ingénieur géologue historien du Bureau des recherches géologiques et minières

Cette conférence présentera la “grande guerre” sous un aspect peu abordé et méconnu, à savoir : comment cette guerre a marqué durablement l'environnement. Un héritage, parfois amer, auquel les géologues de notre temps s'affairent, un patrimoine incontournable qui éclaire autant l'Histoire que les sciences de la Terre. Une immersion dans l’histoire du XXe siècle au travers du prisme de l’environnement, qui invite le passé dans le présent pour peut-être éclairer le futur.

En partenariat avec Lacq Odyssée et Université des Pau et des Pays de l’Adour (UPPA)

Jeudi 14 Avril - 18h | médiathèque André-Labarrère | Auditorium

Jeudi 14 Avril - 18h | médiathèque André-Labarrère | Auditorium

La santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent en Afrique sub-saharienne : un défi par Nathalie Desmonde, chercheure à l’Inserm de Toulouse, Laboratoire Epidémiologie et Analyses en Santé Publique

En 2015, le monde s’était engagé à « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge » (Objectif du Développement Durable n°3). Pourtant, les femmes vivant en Afrique sub-Saharienne supportent encore aujourd’hui une énorme charge de morbidité et de mortalité mondiale. Par exemple, elles représentent 60 % de la population vivant avec le VIH. Parce que cette infection s’accompagne souvent de violences et d’exclusion, peu souhaitent connaitre leur statut sérologique, compromettant les efforts de prévention de la transmission mère- enfant et entraînant une mortalité infantile élevée et évitable. Hormis le VIH, les autres maladies maternelles représentent la 2e plus grosse part de mortalité évitable. On sait que des soins qualifiés à la naissance sont importants pour la survie maternelle et du nouveau-né, toutefois, la majorité n’ont pas accès à ces services ou ne les utilisent pas. S’ajoutent à ces fardeaux, les autres maladies transmissibles et non transmissibles, la malnutrition, les grossesses non désirées, les troubles mentaux, les traumatismes et la violence... Il est capital d’évaluer des stratégies adaptées au contexte : faisables, acceptables, efficaces, et efficientes en termes de santé publique.

En partenariat avec Lacq Odyssée et Université des Pau et des Pays de l’Adour (UPPA)