Le Prix Nobel de littérature 2021 Abdulrazak Gurnah est à découvrir sur le réseau des médiathèques

08 octobre 2021
  • Partager

Le Prix Nobel de littérature 2021 Abdulrazak Gurnah est à découvrir sur le réseau des médiathèques

Annie Ernaux, pressentie pour remporter le Nobel de littérature depuis plusieurs jours, n’a finalement pas été récompensée. L’illustre récompense a en effet sacré le romancier tanzanien, exilé au Royaume-Uni, Abdulrazak Gurnah, pour ses récits sur le post-colonialisme en Afrique de l'Est et le destin difficile des réfugiés. Ses deux romans les plus connus ont été traduits en français au début des années 2000 : « Paradis » (1994) et « Près de la mer » (2001) - lauréat en 2007 du prix RFI Témoin du monde - et sont disponibles sur le réseau des médiathèques.

Nom
Le Prix Nobel de littérature 2021 Abdulrazak Gurnah est à découvrir sur le réseau des médiathèques

Adresse
Communauté d'Agglomération de Pau Pyrenées, Place Royale, Pau, France

Téléphone
0547051000

Tarifs
Gratuit

Adresse email
mediatheques@agglo-pau.fr

Paradis / Abdulrazak Gurnah

 Paradis / Abdulrazak Gurnah

Traduit de l'anglais par Anne-Cécile Padoux. Paris : Denoël, 1994

Entre Zanzibar et le lac Victoria, c'est l'Afrique des "grands" explorateurs blancs, les Burton, Livingston, Stanlcy, qui, après les successives conquêtes portugaises puis arabes, ont défait ce pays, alors Tanganyika, en deux entités, une pour l'Angleterre, une pour l'Allemagne.

Dans cette histoire de dominations, l'existence du jeune Yusuf est d'une extrême légèreté que chaque vent déplace, chasse, emporte. Vendu par son père en règlement d'une dette, il est mis au service d'un riche propriétaire, Oncle Aziz. Là, en compagnie d'un autre jeune esclave, il commencera l'apprentissage de sa nouvelle vie. Il fera le voyage des caravanes qui traversent le continent pour commercer, au risque d'y perdre la vie. De retour, il sera le jouet des lubies sensuelles de sa maîtresse, cloîtrée dans un jardin qui ressemblait à l'Eden.

Par l'un des grands écrivains de l'Afrique anglophone, le roman troublé d'une jeunesse africaine au début de ce siècle.

Réservez, Cliquez et emportez ici : Paradis

Près de la mer / Abdulrazak Gurnah

Près de la mer / Abdulrazak Gurnah

 Traduit de l'anglais par Sylvette Gleize. Paris : Galaade, 2006

Angleterre, 1994. Saleh Omar, 65 ans, est demandeur d’asile. Il a fui Zanzibar et les violences qui ont suivi l’indépendance, un coffret d’encens rare pour tout bien précieux, et se présente à la douane de l’aéroport de Gatwick avec un faux passeport, sous le nom d’emprunt de Rajab Shaaban. Sur recommandations du passeur, il prétend ne comprendre que le kiswahili.

Rachel Howard, la travailleuse sociale qui suit son cas, fait appel à Latif Mahmud, lui-même natif de Zanzibar et spécialiste de la région, afin qu’il soit leur interprète. Mais Omar finit par avouer à Rachel qu’il parle anglais et que Latif Mahmud ne lui est pas inconnu : le nom d’emprunt choisi par Omar, Rajab Shaaban, est le propre nom du père de Mahmud.

Dès lors, le récit mêle deux voix, deux versants d’une même histoire dont l’écheveau s’est tissé trente ans plus tôt à partir d’un pacte liant les deux familles d’Omar et de Mahmud au marchand Hussein.

Histoire d’honneur, de trahison et de vengeance, "Près de la mer" nous invite à redécouvrir l’histoire d’une Afrique où les destins individuels se confondent avec l’Histoire passée ou présente. Ce sont aussi tous les mythes de l’océan Indien qui jaillissent de la mémoire collective. De Zanzibar à la péninsule arabique jusqu’à l’Occident, Omar et Mahmud égrainent leurs souvenirs malgré eux, réinventant le passé à force d’oubli et dans le souci de leur propre vérité.

Apprentissage de la perte, quête d’identité en terre d’exil, "Près de la mer" est une histoire d’amour et de haine.

Réservez, Cliquez et emportez ici : Près de la mer

Les prix Nobel de littérature sur le réseau des médiathèques
Votre réseau des médiathèques vous propose un service de click and collect :