"L'Aiglon" est reporté aux 7 et 8 juin 2022

11 janvier 2022
  • Partager

"L'Aiglon" est reporté aux 7 et 8 juin 2022

La pièce d'Edmond Rostand, revisitée par Maryse Estier, initialement prévue au théâtre Saint-Louis les 21 et 22 décembre est reportée aux 7 et 8 juin 2022

Nom
La pièce de théâtre "L'Aiglon" au Théâtre Saint Louis le 21 et 22 décembre

Adresse
Théâtre Saint Louis, Rue Saint-Louis, Pau, France

Tarifs
Tarif plein selon emplacement de 25€ à 30 € / Tarif réduit 15 €

Rendez-vous en juin pour L'Aiglon

La saison Théâtre à Pau est au regret de reporter les représentations du spectacle "l'Aiglon" pour cause de cas de COVID au sein de la compagnie.

Le teaser de L'Aiglon mise en scène Maryse Estier - Cie Jordils

En 1830, l'Empire autrichien, la révolution des Trois Glorieuses et Paris sont loin, mais le souvenir de Napoléon hante l’Europe entière. Le Duc de Reichstadt, fils du défunt empereur des Français et de Marie-Louise d’Autriche, a 19 ans. Il aspire violemment à l’action. Quand enfin il tente de fuir pour rejoindre Paris, des forces contraires l’en empêchent et il reste captif, toujours retenu dans son élan de gloire et d’idéal. Malade et affaibli par l’échec, il meurt à vingt-et-un an, au Palais de Schönbrunn, sans avoir su quitter l’Autriche. 

Dans cette pièce, Rostand nous présente un « fils d’Aigle » en cage, un aiglon rêveur au destin tragique, toujours frustré, inassouvi dans sa soif d’idéal, de grandeur et de pureté. Les échos de la guerre, le bonapartisme, l’Empire, la République et les complots que suscitent les différents partis ne sont que la toile de fond d’une intrigue profondément ancrée dans les passions humaines. L’idéal, la quête d’absolu, la désillusion, la vanité de la lutte, la beauté de cette vanité, le panache, l’héroïsme et ses revers, la haine du compromis : tous ces grands thèmes rostandiens débordent ici de chacun des personnages, de chacune de leurs tirades. Rostand se sert de ce cadre historique précis pour déployer un essaim d’âmes complexes. 

L’Aiglon n’est certes pas une pièce « révolutionnaire » au sens politique du terme. Rostand n’y défend ni renversement d’un pouvoir particulier, ni idéologie. Il y révèle une vérité bien plus profonde et bien plus utile à l’individu, à l’humanité : seule la foi peut sauver du désespoir. Et la foi, le Duc la trouve en Flambeau, incarnant ici la voix des anonymes. Flambeau accompagnera le Duc dans ses tentatives de réaliser ce rêve trop beau, d’accomplir ce destin impossible, d’approcher cet idéal jamais atteint. L’Aiglon, c’est le drame de l’impuissance, de l’échec et de la frustration, et par conséquent celui de la ténacité, du panache. 

La pièce de Rostand est comme un tableau dont la figure principale combattrait le pinceau qui la trace puis chercherait à s’extraire de ces traits pour accéder à autre chose, pour sortir du carcan qu’on lui impose, pour lutter, grandir, vivre, peut-être, déployer ses ailes, enfin.

CONTEXTE SANITAIRE :

  • port du masque et passe sanitaire obligatoire

BILLETTERIE :

Auprès de Pau Tourisme Béarn Pyrénées, Office de Tourisme - Place Royale à Pau 

  • Au guichet de l’Office de Tourisme 
  • Du lundi au samedi de 9h à 18h et le dimanche de 9h30 à 13h 
  • Tél. 05 59 27 27 08

Au guichet du théâtre, les soirs de spectacle (en espèces, par chèque ou carte bancaire.)

La presse en parle

« Le décor, et la scénographie sont formidables, le choix du blanc et noir figure l’ambiguïté perdue. Les costumes estampillés Nike ou Adidas finissent de convaincre le public du 21ème siècle. Pour cette même raison, les comédiens échappent à la versification. Les alexandrins sont quasi invisibles. Enfin, la création d’une admirable bande sonore soutient l’intrigue avec force et délicatesse. » toutelaculture.com 

Quelques mots de la Compagnie des Jordils

Maryse Estier à la mise en scène : "plus je travaille dessus, plus je comprends que c’est parce qu’elle s’adresse précisément à la jeunesse et à la capacité de résistance qu’il y a au fond de chacun. L’Aiglon d’Edmond Rostand est résolument, pour moi, une pièce contemporaine. 

Ce qui m’intéresse particulièrement dans L’Aiglon, c’est la tension entre un désir brûlant d’intensité et un profond questionnement identitaire, entre la volonté inflexible d’agir du personnage principal et l’imminence de sa mort." 

"J’ai choisi de distribuer, comme Rostand l’avait fait, le rôle de l’Aiglon à une femme. Clémence Longy, possède une amplitude inouïe dans son interprétation et prête à son personnage cette nature à la fois fragile et déterminée. Et c’est aussi une femme, Cécile Brune, qui interprétera le rôle Flambeau, l’ancien grognard fidèle, pour rendre manifeste la projection d’idéal que cette figure représente pour l’Aiglon. Il y a en effet un parallèle important entre ces deux personnages de générations différentes qui voient chacun dans l’autre la source d’un espoir nécessaire et dérisoire. "

Clément Vachelard le costumier : "À cheval entre deux époques, la pièce d’Edmond Rostand porte en elle-même un questionnement profond sur la (ou les) mode(s), sur le désuet et sur le désirable, sur « l’actualité des choses », sur ce qui est mort et sur ce qui va naître. 

Pour rendre sensible, dès l’ouverture du spectacle l’ambiance toute particulière d’un monde aristocratique qui se « démode », je prends appuis, entre autres, sur l’imagerie véhiculée par les publicités de marques de sports de luxe dans les années 1980 (Lacoste, Ralph Lauren). D’autres silhouettes s’en démarqueront : des femmes aux jupes volumineuses, ou des visières portées à la manière d’un chapeau cabriolet. Manches à gigots, ombrelles et éventails seront autant d’éléments historiques à emprunter, à réinventer et à détourner Dessiner ainsi les silhouettes permettra de rendre compte à la fois des proportions des coupes historiques et des codes actuels ; laissant l’imaginaire du spectateur se projeter avec ses propres références dans cette histoire rêvée."

Production Cie Jordils

Co-production et partenaires :

  • Tapioca Production
  • Théâtre Montansier 
  • Versailles
  • FoRTE 
  • Région Île-de-France
  • La Manufacture
  • CDN de Nancy
  • Ville de Pau
  • Les 3 Pierrots
  • Théâtre de Saint-Claud
  • Théâtre André Malraux
  • Rueil Malmaison
  • Poc !
  • Alfortville
  • Théâtre 13
  • Théâtre Paris Villette
  • Les Tréteaux de France
  • CDN itinérant
  • la Comédie-Française
  • Théâtre Berthelot
  • Fondation Napoléon.